L’impact psychologique suite à un cambriolage

L’intrusion du domicile provoque presque toujours un choc émotionnel, voire engendre un syndrome psycho-traumatique, en particulier si les victimes ont vu les malfaiteurs et si le vol s’est accompagné de violences. Pourquoi un cambriolage génère-t-il un tel choc émotionnel ?

L’importance de l’habitat

Pour comprendre en quoi l’effraction d’un domicile est un événement bouleversant, il est essentiel de rappeler ce qu’il représente !

Pour la grande majorité d’entre nous, la résidence est un cocon protecteur. C’est un refuge stable, un lieu sécurisant où l’on se sent à l’abri des dangers extérieurs. Lorsque des étrangers font effraction dans ce lieu privilégié, les murs perdent leur rôle protecteur et le sentiment de sécurité des occupants s’en trouve compromis. Si les armoires ont été vidées, les tiroirs renversés, les lits retournés et les portes fracturées, l’impression d’insécurité et de chaos en est renforcé. C’est particulièrement vrai pour les personnes âgées chez qui le désordre de leur logement brouille les repères quotidiens.

Notre domicile est le lieu de nos trésors, nous y gardons des objets de valeur. Outre le préjudice financier, leur vol provoque souvent un sentiment d’injustice, surtout si leur propriétaire a travaillé durement pour pouvoir se les offrir ou s’ils contiennent des données importantes.
Nous thésaurisons également des objets sentimentaux, irremplaçables, chargés de souvenirs en lien avec des personnes aimées, parfois décédées, ou à des moments marquants de notre histoire. Leur disparition provoque généralement une grande tristesse. C’est une sorte de deuil de leur passé que les cambriolés ont à opérer.

L’impact psychologique, du choc émotionnel au traumatisme

Si les habitants étaient absents de leur domicile, la situation provoque un choc émotionnel, parfois important, mais conduit peu fréquemment à un traumatisme.
Toutefois, si les lieux ont été dégradés ou si les objets dérobés étaient d’une grande valeur marchande ou affective, l’impact est généralement plus conséquent.

Si les victimes étaient présentes au moment des faits, si elles ont été menacées de violence, si elles ont été malmenées et agressées physiquement, si elles ont été blessées ou si elles ont craint pour leur vie, elles risquent de développer un véritable traumatisme.

Les victimes ont souvent l’impression que l’événement pourrait se renouveler et que le danger guette. Elles ont l’impression que l’événement pourrait se renouveler et que leur domicile pourrait à nouveau être cambriolé.

Pour prévenir une éventuelle intrusion des cambrioleurs, la majorité des victimes sécurisent leur domicile.
Dans les cas extrêmes ou lorsqu’un logement a été visité à plusieurs reprises, certaines familles décident de déménager.

C’est pourquoi nous vous conseillons d’agir en amont, de prendre les devants : appelez-nous pour un devis gratuit, nous vous expliquerons les différentes solutions qui s’offrent à vous pour sécuriser votre domicile et avoir l’esprit serein !